Google Pinguin épilogue du blackhat seo ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le moteur de recherche a mis à jour mardi son processus de référencement. Nommée Pingouin, cette réorganisation doit permettre de lutter contre les dérives de l’optimisation du référencement regroupées sous le surnom de “webspam”.

Après le Panda, voici le Pingouin. Google a définitivement la fibre animalière quand il s’agit de surnommer les mises à jour de ses algorithmes pour le référencement des sites internet . L’objectif est constamment le même: foncer contre le webspam. Il s’agit de l’ensemble de manières non officielles facilitant à des sites web d’apparaître en excellente situation parmi les résultats du moteur de recherche. Ces astuces malintentionnées (phishing, sites mirroirs, génération algorithmique de contenus, textes/ backlinks cachés…) sont d’autant plus défendues qu’elles renvoient sur des sujets généralement sans valeur voire sans correspondance pour la recherche première, du sauf du point de vue de Google. Ces mises à jour interviennent usuellement car les failles des algorithmes sont continuellement dénichées et exploitées intensément.

Chacune des mises à jour communiquée par Google vise à favoriser le positionnement des sites web de mérite. Panda avait par conséquent particulièrement pour but de combattre contre la copie des contenus. Avec pour solution de corrompre sensiblement l’audience des comparateurs de prix et autre agrégateurs, évidemment visés par Google. Seulement ces chutes d’audience ont réalisé par provoquer une querelle. Beaucoup ont mis en cause la compréhension de la valeur made in Google, en laissant admettre que le champion du marché possédait en fait pour intention de privilégier ses propres impératifs (voire Google Shopping). D’autres sont passés plus loin en s’interrogeant sur l’objectivité des critères retenus dans l’algorithme, appréhendant voire des protections manuelles pour distinguer ou faire descendre certains sites web, critique que Google s’est attaché de contester.

Google a diffusé la récente mise à jour de son algorithme mardi dernier. Un évènement pour l’ensemble les référenceurs, alors sommés de s’assurer que leur site internet n’a pas été impacté par celle-ci, et le cas échéant, de réagir au plus vite. Pingouin conduit à combattre contre la méthode dite du “webspam”, qui consiste à manier l’ordre des résultats des outils de recherche pour atteindre le plus haut possible, à travers des combines trompeuses, comme la création automatique de contenus ou l’utilisation de contenus dissimulés pour accentuer les occurences. Quelques recommandations de base doivent aussi être respectées pour enrayer tout litige. Le site web spécialisé afluence web suggère de faire attention au moment de désigner son référenceur. Car un choix adroit de mots-clés, une bonne caractéristique de liens hypertexte et de contenus favoriseront à coup sûr d’optimiser son positionnement, sans inévitablement procéder de moyen statué critiquable par Google.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>